Skip links

L’illustration au cœur de la communication

À 21 ans, Odile Sageat finit ses études de designer graphique en beauté avec un stage de cinq mois chez Bensimon. Une opportunité qui est à l’origine de son projet Bensimon3, une gamme de pictogrammes pour étiqueter les produits.

Date: 10/10/2018

Avec des débuts artistiques en STD2A (sciences et technologie du design et des arts appliqués), Odile Sageat découvre l’univers du design sous toutes ses formes.

J’ai toujours été attirée par la « création » au sens large, je savais que je voulais créer, fabriquer de belles choses. J’aimais également dessiner, alors lorsqu’il m’a fallu choisir une spécialisation, le graphisme m’a semblé être une suite logique. 

C’est donc assez naturellement qu’elle poursuit avec un BTS « design graphique » puis un master design global « recherches et innovations » pour continuer à explorer le domaine dans son ensemble.

C’est au cours de son stage de fin d’études qu’elle réalise le projet Bensimon3 (qui sera éventuellement renommé à l’avenir). Cette expérience est l’occasion pour elle de s’immerger dans l’univers de la marque, une maison, nous dit-elle, très ouverte sur tous les champs du design.

Étant tout d’abord une marque de mode, il faut savoir que le quotidien d’un graphiste est bien souvent rythmé par l’arrivée des collections, c’est-à-dire : les shootings, la réalisation de packshot, la retouche photo, la publication de nouveaux modèles… Et la communication de visuels pour présenter les produits. 

En effet, Odile nous explique que la maison n’a jamais voulu faire de la publicité et que le travail de communication se fait par le biais des réseaux sociaux et du site internet, notamment la newsletter dont la composition est primordiale.

Un stage plein de découvertes qui lui a beaucoup appris sur le fonctionnement d’une entreprise comme celle-ci. C’est par ailleurs son projet futur d’intégrer une maison de marque et de participer à la direction artistique de son univers.

Alors que la période de son stage touche à sa fin, Bensimon lance la vente d’objets lifestyle en ligne. La dernière mission que lui confie la maison est d’imaginer des étiquettes qui faciliteraient le rangement en entrepôt de ces objets et amélioreraient le service. Pour répondre à cette demande, Odile choisit de créer une gamme de pictogramme illustrant le type d’objet contenu.

Pour moi, un pictogramme est une symbolisation graphique telle une représentation type d’une catégorie. Un pictogramme doit être évocateur pour tout le monde. 

Réalisé la veille de son départ, ce projet permet de savoir de quel type d’objet il s’agit du premier coup d’œil. Le style graphique, simple et épuré, diffère pourtant de ses sources d’inspiration. La designer cite entre autres des illustrateurs comme Mark Conlan ou des peintres comme Ines Longévial.

Return to top of page